Eh oui ! Être un grand guerrier, c’est un peu comme avoir un bon diplôme. Ça mène souvent au chômage !