Et oui ! Le JDR est un milieu « d’initiés »… La plupart des joueurs ont connu ce loisir grâce à quelqu’un qui jouait lui-même (et c’est d’ailleurs mon cas !). D’ailleurs, bien que j’ai pu lire quelques témoignages dans la presse spécialisée, je n’ai personnellement jamais rencontré un rôliste qui ait découvert le hobby en autodidacte. Le jeu de rôle reste un loisir difficile à appréhender quand on n’a jamais eu l’occasion de le pratiquer avec des gens qui connaissaient déjà cette activité.

Beaucoup de nouveaux JDR ce penche d’ailleurs sur ce problème et de nombreuses boîtes de découverte et d’initiation sont sorties ces dernières années avec du matériel de qualité. Toutefois rien ne vaut la découverte et l’initiation avec des habitués de ce loisir. C’est ce qui rend les salons et les conventions si intéressantes dans le milieu. Et comme le dit le nouveau Casus Belli, il appartient à tous les rôlistes d’entretenir et de transmettre la flamme du jeu de rôle ! Alors amis rôlistes ! Jouons !

Share